BULLETIN ENERGETIQUE ET SOLAIRE

La météo spatiale est et a été particulièrement calme, assez calme en tout cas pour laisser pénétrer des rayonnements Cosmiques.
En cause, essentiellement une magnétosphère terrestre (Kp) très plate et un bouclier magnétique Solaire très faible, du fait du Minima Solaire profond proche de son creux le plus bas, plus bas qui va encore durer une large partie de 2020.

Toutefois, un nouveau trou s’ouvre dans l’atmosphère du soleil et projette un courant de vent solaire vers la Terre.

Ce trou coronal face à la Terre provoquera l’arrivée de vent solaire ce week-end et pourrait provoquer des tempêtes géomagnétiques à des niveaux mineurs à modérés. La nappe de courant héliosphérique a touché la terre la nuit dernière et devrait continuer à interagir jusqu’à l’arrivée du flux du trou coronal.

Heure d’arrivée prévue: 10/11 novembre. Les observateurs du ciel arctique devraient être attentifs aux aurores très brillantes à ces dates.

Cependant, il n’est pas dit que cette tempête soit aussi forte que les vents du dernier trou coronal en date. Il nous faudra attendre encore une dizaine de jours pour qu’il finisse sa rotation complète pour faire face à la Terre à nouveau, soit aux environs du 20 ou 21 novembre.

Mais avec ce portail du 11/11, il y a également, en plus des effets de la pleine lune du 12/11 qui commence à se faire sentir, un transit exceptionnel !

PRÉPAREZ-VOUS POUR LE TRANSIT DU MERCURE

L’un des plus grands événements astronomique de l’année aura lieu dans quelques jours. Le lundi 11 novembre, Mercure passera directement devant le soleil.

Les transits de mercure ne se produisent que 13 fois par siècle. Le prochain événement ne se produira pas avant le 13 novembre 2032. Ne manquez pas cet événement inhabituel!

Le transit rare commence à 12h35 TU (7h35 HNE) et dure presque six heures. Préparez-vous: histoire complète : https://spaceweatherarchive.com/…/get-ready-for-the-transi…/

 

Transit of Mercury on November 11 2019 from LarryKoehn on Vimeo.

Galerie de photos : https://spaceweathergallery.com/index.php…
Et également ici : https://spaceweathergallery.com/index.php…

Petit rappel :

N’oublions pas que les événements Cosmiques et géomagnétiques nous permettent de nous mettre dans un état particulier et d’y demeurer, ce qui nous prédispose en état de veille et d’éveil, de voir des choses déposées dans l’inconscient.

Nous percevons nos traumatismes, nos “cadavres dans l’armoire ».

L’attention bien dirigée dans qui nous croyons être socialement et spirituellement doit être observé avec honnêteté et bienveillance, de la manière la plus neutre dont nous sommes capables.

La période est donc favorable à cette révélation car il y a une connexion directe entre les tempêtes solaires, le taux vibratoire de la Terre et le système biologique humain.

Le conduit qui dirige la météo de la Terre à travers le Champ Magnétique Terrestre est le même conduit qui facilite l’influx de particules chargées provenant du Soleil à travers le champ magnétique (aurique) entourant le corps humain.

L’interconnexion du comportement humain ainsi que son rythme biologique sont intimement influencés par l’activité magnétique du soleil et de la terre combinée.

Une transformation alchimique a lieu durant ces moments d’activités géomagnétiques et telluriques et forcément cela nous pousse, sans que n’en n’ayons vraiment le contrôle, à réajuster notre fréquence avec celles qui nous traversent.

Ce flux de vent solaire devrait se faire sentir aujourd’hui mais pourrait ne pas produire les effets attendus car ce qu’il se passe, se situe dans l’observation de la propre tempête qui secoue notre structure énergétique.

Il n’est donc pas besoin de demeurer dans l’attente d’une quelconque manifestation extérieure pour au contraire, décoder ce qui rompt l’harmonie de notre état d’être, l’extérieur n’étant qu’une invitation à entretenir notre relation avec soi, extérieur qui, au meilleur des cas n’est là que pour en valider la démarche.

D’ailleurs, les Harmoniques des fréquences partielles de Gaïa de ces derniers jours oscillent en ondes Alpha agissant par effet miroir à établir une connexion entre le visible et l’invisible mais aussi en ondes Gamma favorisant la créativité et la relaxation.

La fréquence Alpha (8 à 12 Hz) est le portique entre notre inconscient et notre état d’éveil. Nous le franchissons toujours relativement rapidement au moment de nous endormir ou au réveil.

Cette fréquence amortit la pression de la tempête en cours afin que nous ne soyons pas trop tourneboulés et/ou agités du bocal. Les fréquence partielles de Gaïa oscillent pour le moment en ondes Alpha/Delta/Gamma diffusant un peu de légèreté dans un désir d’éveil au calme malgré l’instabilité dans les résonances de Schmann.

Car en effet, au contraire des ondes Alpha/Delta, les ondes Gamma (40 Hz et plus) pourraient nous mettre face à une plus grande activité cérébrale, une activité neuronale et mentale intense.
Aussi, nous pourrions être confrontés et/ou être en proie à des états mentaux et émotionnels plus ou moins contradictoires lors de remontés de schémas inconscients qui ont besoins et ne demandent que d’être libérés.

Les énergies ressenties sont en mode d’alerte et de vigilance avec le sentiment d’un malaise difficilement exprimable, comme une perte dans la relation à soi dans l’attente qu’il en émerge de nouvelles connexions.

On peut se sentir encore pris par ses énergies turbulentes qui expliquent en partie, que notre rythme biologique ait été aussi malmené sans raisons, notamment celui du sommeil dépendant directement des fonctions de la glande pinéale (Cycle circadien) et aussi, de notre capacité à percevoir le monde.

Ici & maintenant dans la pleine conscience demande notre présence avec une volonté d’agir sans la tension d’un quelconque résultat.

Le meilleur baromètre physique et psychique à observer est notre ressenti personnel car les instruments de mesures météorologiques ne sont que plusieurs instants mis bout à bout. Ils ne peuvent remplacer l’introspection, ni la compréhension des mécanismes que cette inter-relation Soleil/Terre/Humains opèrent.

C’est aussi l’absence de référence qui nous fait craindre l’inconnu dans lequel nous sommes plongés dont les forces sous-jacentes sont portées, et on le sent bien, par de puissantes énergies.

La lumière est porteuse d’informations et agit en faisant pression sur la matière.

Ce peut être inconfortable mais c’est une belle opportunité d’accueillir ce qui vient même si parfois, cela nous met mal à l’aise et la phase ascendante de la lune accentue cet inconfort et à en faire émerger les causes plus ou moins conscientes tout au fond de soi.

Sans doute ce que nous traversons dans nos ressentis comme étant négatif ou inconfortable n’est tout simplement, que de l’amour mal placé qui a besoin de retrouver sa place centrale.

Demeurer dans l’acceptation ou plutôt réserver un acueil bienveillant de ce qui est et/ou dans ce qui survient, pour nous orienter là où règnent la joie et la paix totale.

L’esprit qui voudrait aller plus vite que ce que la matière peut intégrer aura du mal à s’aligner avec ce qui doit se vivre ici & maintenant.

Très belles & douces avancées, bonne pleine lune @Toutes(s) et bon toujours

Sam’s

Source: Sam Samuel Art

About Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

https://lapressegalactique.com

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: