par Dominique Lacroix

Même si nous disons que nous voulons aller vers le nouveau et que nous sommes prêts à délaisser les méandres de l’égo pour nous abandonner à notre divinité et nous laisser guider par notre être intérieur, la réalité est que bien souvent, nous restons très attachés à notre vieille histoire. Notre image de soi et notre identité se sont forgées avec toutes nos expériences de vie, nos réussites et nos échecs. Nous nous définissons également à travers un ensemble de règles et de conventions sociales, religieuses ou familiales que nous suivons avec fidélité et loyauté, pour être aimés et acceptés ou encore par peur de décevoir, d’être jugés ou rejetés.

Cependant, pour pouvoir laisser la fausse image de soi de côté, pour redevenir authentique et vrai, il faut se redéfinir complètement en abandonnant bien des habitudes et des vieilles croyances. Cela signifie que nous devons prendre un grand risque : celui de perdre ce que l’on connait, ce que l’on a acquis ou même ceux qu’on aime. Pourquoi ? Parce que notre être spirituel divin n’a que faire des conventions et des règles du monde mortel que nous croyons importantes et que nous ne voulons pas abandonner. Notre aspect spirituel voit et comprend ces règles et conventions sociales, mais il ne se laisse aucunement diriger par elles. Il n’est prisonnier d’aucune convention et est gouverné uniquement par les principes universels que sont l’amour, la bonté, la vérité et l’harmonie.

Tout ce à quoi nous nous identifions, tout ce que nous avons appris limite l’acquisition d’une nouvelle compréhension de nous-mêmes. Il faut accepter de laisser les vieilles définitions qui sont temporaires, transitoires et qui créent une fausse identité car elles laissent de côté notre nature profonde. Pour comprendre notre vraie nature, nous devons pouvoir oublier les structures sociales, religieuses ou familiales qui nous ont définis jusqu’à maintenant. Ce sont nos prédécesseurs qui ont créé ces structures afin d’interagir plus facilement avec la réalité. Mais celles-ci ne sont pas absolues, et rien d’autre que des conventions arbitraires ne nous lient à ces règles et coutumes.

Réaliser notre divinité n’a rien du développement personnel ou nous améliorons des aspects de notre personnalité. Cela demande une redéfinition complète de tout notre être, de nos croyances, de nos possibilités, de notre perspective sur la réalité et de notre manière de vivre. Et la seule chose qui peut nous permettre d’effectuer ce changement, c’est lorsque nous sommes capables d’accepter sans aucune peur ou résistance l’idée que nous sommes un être de lumière divin et que tout ce qui existe autour de nous est non seulement notre création, mais que cela fait aussi partie de notre divinité puisque le monde est notre reflet.

Ce qu’il faut réaliser dans tout ceci, c’est que c’est notre capacité à nous aligner à notre nature divine qui peut en quelque sorte élever la vibration de toutes les circonstances que nous observons. Être aligné à notre nature divine signifie que le regard que nous portons sur toutes choses nous permet de voir le divin en tout. Nous voyons l’essence derrière l’apparence.

Nous devenons capables de comprendre l’aspect éphémère et temporaire des règles et des conventions, qui ne sont que des ententes collectives. Et nous reconnaissons alors le potentiel d’évolution, les possibilités de transformation qui sont inhérentes à toute situation. En prenant conscience de la divinité qui existe en tout, nous activons la possibilité que le divin émerge du chaos apparent. Voir le potentiel évolutif derrière l’apparence, lorsque nous sommes en alignement avec la volonté du Créateur, est le plus grand pouvoir d’influence sur la réalité que nous avons. Car nous créons d’abord et avant tout par la pensée et par la vision que nous sommes capables de maintenir dans le présent.

Cependant, tous ceux qui choisissent de suivre ce chemin de transformation ne vont pas au même rythme, ne franchissent pas les mêmes étapes et n’accomplissent pas les mêmes choses. Tout le monde n’est pas prêt à faire le grand pas qui consiste à revendiquer sa divinité et donc sa nature véritable. Tout le monde n’est pas prêt à s’abandonner sans résistance à cette profonde transformation. Mais cela n’est pas aussi important qu’on le croit, car l’amour divin est bienveillant et inconditionnel envers ses créations. Ce qui importe est d’être sur ce chemin et chaque personne qui l’entreprend accomplira ce qu’elle est capable de faire dans cette vie-ci.

Ce changement qui consiste à reprendre notre identité divine se fait d’une manière graduelle. D’abord nous prenons conscience des deux aspects qui co-existent en nous. Puis petit à petit, à travers chacune de nos expériences, nous commençons à déblayer notre vieille histoire afin de pouvoir en créer une nouvelle qui soit en accord avec les lois universelles. Si vous ne vous sentez pas capable ou prêt à vous soustraire à certaines obligations ou conventions sociales pour vous choisir, pour choisir ce qui est important pour vous, ne vous jugez pas et ne vous inquiétez pas. Faites simplement de votre mieux pour choisir en toutes circonstances la réponse ou l’action que vous considérez juste.

Il s’agit de s’observer avec bienveillance et sans jugement. C’est un peu comme si on s’observait à partir de la perspective de notre être spirituel qui ne nous juge jamais, qui ne nous dit pas que nous n’allons pas assez vite ou que nous ne sommes pas assez bons. Notre être spirituel n’attend rien de nous, mais nous soutient dans tous les efforts que nous faisons pour revendiquer notre liberté d’être et retrouver notre véritable pouvoir. Nous devons nous voir comme un petit enfant qui apprend à marcher et qui va sur son chemin de découverte et d’apprentissage le cœur joyeux. Et surtout, nul besoin de définir à l’avance ce qui doit se passer ni d’avoir des idées préconçues sur ce que nous devons faire.

La clé est de rester dans le moment présent sans se projeter dans le passé ou le futur. Il s’agit simplement de toujours se questionner sur nos pensées, nos choix et nos motivations. Quand vous vous demandez « Qu’est-ce que je devrais faire ? Quel est le bon choix ou la bonne décision à prendre ? », vous vous reposez sur le passé, sur votre histoire et ce que vous savez pour prendre une décision. Il s’agit plutôt de poser la question d’une nouvelle manière, d’être dans le moment présent et de se demander « quel est le choix le plus élevé qui s’offre à moi en ce moment ? » Et attendez-vous à avoir de la clarté en ce moment même ! L’échange d’information se fait dans le présent – sans idées préconçues, sans attentes. La réponse nous peut venir dans l’instant ou elle peut venir plus tard et sous différentes formes. Car à toute question, il y a toujours une réponse.

Un grand pas est accompli quand nous avons compris que nous devons laisser la place du conducteur à notre être spirituel. Il s’agit ensuite de garder le cap et chaque expérience qui nous sera présentée nous offrira une nouvelle occasion de nous transformer. Personne ne peut être oublié ou laissé de côté sur le chemin de retour au Soi véritable.

Si vous avez envie de mieux vous connaitre et de découvrir votre potentiel véritable, je vous invite à participer à une nouvelle série d’ateliers que je vais animer sur ADN TV Nouveau Paradigme. Cette série débute le mardi 19 novembre et peut être faite en direct ou en replay. Dans cette série, nous parlerons de la guidance et du savoir intérieur. Je partagerai avec vous des outils et des protocoles faciles à utiliser vous permettant de prendre conscience de vos facultés de perception innées.

Cliquez ici pour tous les détails !

Avec amour

Dominique

Dominique Lacroix

SÉANCES INDIVIDUELLES PAR SKYPE de 30 ou 60 minutes DISPONIBLES ICI

Mon site web : www.nouvellerealite.com

ou contactez-moi directement ici:

Me contacter <==> Mes Chroniques

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: