Bulletin mensuel de décembre 2019

par Bertrand Duhaime

Le Voile d’Illusion s’est levé de sorte que, à votre rythme, vous effectuerez votre retour à l’état d’innocence de vos origines.

Pour notre part, après vous avoir rappelé que tout est en vous, il ne nous reste qu’à vous dire que c’est en vain que vous cherchez ailleurs, à l’extérieur, les éléments ou les inspirations qui pourront mieux vous faire comprendre que, désormais, complètement immergés dans le Monde nouveau, vous devez vous comporter en Maître, exercer votre propre Maîtrise spirituelle, assuré que, si vous faites les bons choix, vous ne pourrez que recevoir l’appui et le support des Instances supérieures. Ainsi, vous gagneriez à vous considérer comme un nouveau-né qui vient d’entrer dans un nouveau champ énergétique dans lequel il n’existe plus rien de ce qu’il a connu, de sorte qu’il ne lui reste qu’à se lancer à la découverte de lui-même, ce qui se passera d’autant mieux qu’il saura oublier son ancienne histoire.

En effet, les anciennes attaches à l’Énergie d’El-An-Ra qui, en vous maintenant dans la dualité, augmentaient les effets de la densité, ont disparu, elles font partie de votre histoire ancienne. Même que, déjà, à chaque instant, vous vous exprimez, à l’intérieur comme à l’extérieur, dans un état nouveau de sensibilité et de réceptivité.   À vrai dire, le Voile d’Illusion s’est levé, de sorte qu’il ne reste plus qu’une apparence de dualité dans votre univers terrestre. La dualité ne représente plus qu’un fantôme dépourvu de substance qui continue d’essayer de vous convaincre de sa réalité.

Autrement dit, il ne reste plus que la mémoire mécanique de l’idée que vous aviez de la manière que les événements du passé se sont déroulés pour maintenir la conviction de votre collectivité humaine que la dualité perdure. Ce sont vos choix inadéquats du quotidien, avec vos croyances relatives, vos attitudes déphasées, vos doutes rémanents, vos actes inconséquents, vos réactions fondées sur la peur, qui entretiennent l’apparence de dualité dans votre schème. Et tant que vous continuerez de l’alimenter, la considérant comme réelle, elle continuera de vous paraître réelle.

La meilleure manière de vous tirer définitivement de la dualité, c’est de ressentir que vous êtes l’Amour et d’exprimer cet Amour que vous êtes. L’être amoureux aime tout, le négatif comme le positif, ce qui le rend constructif. Autrement dit, il sait trouver le point d’équilibre entre les réalités apparemment sombres ou lumineuses au lieu de constamment se projeter dans les extrêmes, oscillant d’un pôle de l’Énergie divine à l’autre. Il fusionne les extrêmes.

Dans le Système divin, l’Ombre n’existe pas et il ne peut pas exister : elle est une illusion tenace du mental. Ce que vous prenez pour l’Ombre, c’est la part de votre être qu’il vous reste à éclairer, à illuminer, grâce à votre Centre divin, afin que vous découvriez que tout n’existe et ne se produit que pour vous aider à vous découvrir dans votre totalité, en prenant sans cesse de l’expansion, dans l’ordre de la conscience. L’expansion de conscience représente la remonté de l’Échelle de l’Ascension. Pour la remonter, il vous suffit, non de rejeter ceci ou cela, mais de choisir ce qui rehausse votre énergie plutôt que ce qui la réduit.

Si vous y pensez un peu, vous reconnaîtrez facilement que vous ne vous êtes pas incarné dans la densité pour n’apprécier que ce qui vous plaît. Vous êtes né pour aimer ce que vous aimez déjà, mais aussi pour reconnaître la présence de l’Amour jusque dans ce que vous rejetez, dépréciez, détestez, réprouvez, soit pour accepter toute réalité et toute expérience pour ce qu’elle représente et pour ce à quoi elle sert : à ouvrir davantage la conscience de l’un ou de l’autre, afin de parvenir à tout ramener dans l’Unité.

Dans le rejet d’une réalité ou d’une expérience, il n’y a pas d’Amour, il s’agit plutôt d’une fermeture à l’Amour. De là, il vous faut comprendre que l’Amour consiste à accorder à chaque réalité et à chaque expérience sa valeur intrinsèque, celle d’instruire celui qui a besoin de plus de Savoir. Ainsi, sans porter de jugement de valeur, si une réalité ou une expérience ne vous convient ou ne vous sert pas, le bon choix n’est pas de l’écarter, mais de choisir une autre réalité ou une autre expérience qui vous permettra de vous sentir plus vivant, de vibrer autrement, de vibrer davantage.

À la manière du Soleil, qui brille pour tous, pour les présumés bons comme pour les présumés méchants, et qui ne peut parvenir à atteindre que ceux qui se soustraient à ses rayons, l’Amour porte à se démontrer inclusif, parce que nul être incarné ne parviendra à se réaliser, à fusionner dans l’Unité, s’il rejette un aspect de la Création divine ou de la dynamique de cette Création divine, parce qu’il n’en comprend pas le sens ou la raison d’être. Souvenez-vous que celui qui s’oppose à ce qu’il conçoit comme mal le renforce dans sa propre vie…

Lire la suite sur : https://larchedegloire.com/le-retour-a-letat-dinnocence/

© 2019, Dourganandâ. Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Originellement publié sur le site : www.larchedegloire.com.

Visitez mon site web à cette adresse : http://larchedegloire.com

Me contacter <==> Mes Chroniques

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: