par Nina

Une journée catastrophique ?

Pfiou ! J’ai vraiment hâte que cette journée de *** se finisse ! C’est dingue comme quand on se lève du pied gauche toute la journée finit par être une catastrophe !

J’ai raté mon bus, je me suis tordu la cheville en courant, mon patron n’a pas arrêté de s’en prendre à moi, il n’y avait plus mon sandwich préféré à la boulangerie, l’écran de mon téléphone s’est cassé, et puis tous ces gens qui marchent super lentement et prennent toute la place !

 

Bilan de la journée : tout le monde est contre moi !

Et ce mail qui t’embêtait et que tu as finalement envoyé alors que tu repoussais à demain depuis des semaines ?
Et lorsque tu as laissé ta place à cette femme dans le bus et que ça t’a fait te sentir bien ?
Et cet instant où tu as gardé la tête haute, car tu savais que tu avais fait du bon travail, même si les autres disaient le contraire ?

Ce n’est vraiment pas bien, je n’ai rien fait de la journée ! En plus j’ai plein de trucs à faire, et je n’ai vraiment rien fait. Je suis restée au lit toute la journée à lire et regarder des séries. Je ne suis même pas sortie de chez moi !

 

Bilan de la journée : je suis une ratée !

Et pourtant, ça fait des semaines que tu dis vouloir prendre du temps pour toi, non ?

Et tous ces livres que tu dis ne pas avoir le temps d’avancer ?

Et la fatigue que tu souhaitais vouloir récupérer ?

 

Célèbre-toi, remercie-toi !

Tous les jours, nous demandons à notre corps et à notre cerveau de faire des efforts.
Ça peut être lorsqu’on fait quelque chose à contrecœur, parce qu’on n’a pas le choix, lorsqu’on apprend quelque chose de nouveau, qui nous demande beaucoup de concentration, lorsqu’on décide de se mettre au sport et qu’on a plein de courbatures, lorsqu’on rentre fatigué d’avoir trop marché, lorsqu’on prend notre courage à deux mains pour faire quelque chose qu’on n’a jamais fait … (Je pourrais continuer la liste sur des centaines de pages !)

Et si tu prenais le temps de célébrer chacune des choses que ton corps accomplit, que tu accomplis ?

 

Notre cerveau, cet adorable chiot

Alors à quoi ça sert de se célébrer ?

D’une part, il y a le fait de remercier ton corps, toi-même, reconnaître ce que tu accomplis, rythmer tes journées de bulles de plaisir …

Mais il y a aussi une raison tout autant stratégique qu’intéressée de te célébrer. Et c’est celle-là que j’ai envie de développer.
J’aime bien comparer le cerveau à un chiot qu’on dresse. À chaque fois qu’il réussit (ne serait-ce qu’une milliseconde) à faire le beau, on lui donne un sucre. À force, il associe l’effort à la récompense et se lance dans l’effort simplement, et avec excitation.
C’est pareil pour ton cerveau. S’il se met à associer les efforts qu’il fournit à la célébration qu’il va recevoir, tu verras que les efforts te paraîtront soudain beaucoup plus petits !

 

Et comment je me célèbre ?

Tout est bon pour te célébrer, à condition que tu aies conscience que tu te célèbres.
En fonction de ce que je souhaite célébrer, je m’offre un voyage, un DVD, un massage, un gâteau au chocolat (celui-là, c’est le plus générique, je suis une grande gourmande :D)

Et puis il y a toutes ces manières de célébrer qui n’impliquent pas de vider mon portefeuille : m’offrir une journée à ne rien faire, prendre un bain, partager un temps avec un être cher, cuisiner, écouter de la musique…
Tout ce qui compte c’est que tu aies l’intention de te célébrer.

Et même dans les journées catastrophiques, tu as des choses à célébrer, ne l’oublies pas. Ce que tu célèbres n’a pas à être un grand accomplissement, le plus petit pas que tu fais est déjà un succès !

Tu es prêt/e à te challenger ? Tous les jours pendant la semaine qui vient, trouve une chose à célébrer, quelle qu’elle soit, et célèbre-la. Et puis si ça te dit, partage-nous ton avancée ;).

Bonne semaine !

Trouvé sur: https://happy-turtle.world/


Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: