Précédent
Suivant

Ce livre est publié sur la PG chapitre par chapitre, une gracieuseté de son auteure Hélène Netchitailoff

chapitre 8

La mission de Racio

Aujourd’hui, il fait très beau. C’est bientôt les grandes vacances. Les professeurs de l’école ont décidé de laisser les enfants jouer dans la cour tout l’après-midi. Le petit groupe des trois amis se retrouve pour échanger  au sujet de leurs aventures extraordinaires. 

Stella raconte à ses camarades la visite inattendue de son guide et de sa frayeur. Ils ont beaucoup ri de sa situation ridicule, coincée dans son coffre à peluches.

  • Vous, vous avez de la chance d’avoir vu votre guide, bougonne Racio. Moi, je ne le connais pas !
  • Oui, mais toi, tu as fait un tour dans l’espace. Pas moi ! dit Stella.
  • Eh, là, vous deux. Vous n’allez pas vous disputer ! Pourquoi tu ne demandes pas à ton guide de se manifester ? Macombo m’a dit qu’il fallait demander pour recevoir.
  • Ok. Alors, je lui demande devant vous. « Guide, es-tu là ? » dit-il d’un ton faussement solennel.
  • On dirait  un magicien quand tu parles comme ça ! se moque Doucio.
  • Peut-être que ton guide est une personne que tu as connue, dit intuitivement Stella.
  • Ça se pourrait, mais je n’en sais rien. Bon, allez, et si on allait jouer à la balle aux prisonniers avec les autres ?
  • D’accord ! répondent joyeusement en chœur Doucio et Stella.

Les jeux se terminent dans la bonne humeur et chacun rentre chez lui, heureux de ce bel après-midi passé à l’extérieur. 

*****

Racio est dans sa chambre et il repense à sa conversation avec ses amis. « Est-ce que moi aussi je vais rencontrer mon guide ? » s’inquiète-t-il. À peine a-t-il fini sa phrase qu’une forte odeur de rose embaume toute sa chambre. Il ne comprend pas. Il n’y a pas de roses dans la pièce. C’est très curieux, se dit-il. 

Il se sent attiré par le petit cadre photo accroché au mur près de son lit. C’est la photo de sa grand-mère. 

Elle est décédée il y a deux ans suite à une grave maladie. Soudain, le cadre tombe par terre. Le cadre n’est pas cassé ! Ouf !

Alors que Racio ramasse le cadre, l’ampoule de sa lampe de chevet  s’allume toute seule. Là, c’en est trop ! D’abord, le parfum de rose, la fleur préférée de sa « Maminette », puis le cadre photo qui tombe et maintenant, la lampe de chevet qui s’allume !

  • Maminette, c’est toi qui m’envoies tous ces signes ?

Racio sent un souffle sur sa joue, puis il entend une voix dans sa tête qui lui dit :

  • Tu as demandé à rencontrer ton guide, n’est-ce pas ?
  • Oh ! C’est toi ?
  • Oui, mon cher Racio. C’est bien moi !
  •  Alors tu m’as bien entendu ? reprend Racio, tout ému et tellement heureux.
  • Les guides répondent toujours à ceux qui les appellent. Je suis vraiment très heureuse de pouvoir entrer en contact avec toi ! Tu es un garçon très intelligent, car tu as tout de suite compris les signes que je t’ai envoyés.
  • C’est parce que j’ai la chance d’avoir un super copain avec qui j’apprends plein de choses extraordinaires !
  • Oh je suis au courant ! Tu as aimé ce petit tour dans l’espace, n’est-ce pas ?
  • Alors, toi aussi tu vois tout et tu sais tout ?
  • Oh, là ! Je suis loin de tout savoir mon cher petit. Je crois que nous apprenons sans fin. Il y a tant de choses à découvrir de la vie !
  • Doucio et Stella connaissent leur mission. Et moi, la mienne, quelle est-elle ?
  • Toi, Racio, tu es comme un pont entre deux mondes. Tu as la capacité d’entrer en contact avec les personnes qui sont parties de l’autre côté, c’est-à-dire avec celles qui ont quitté leur corps physique. 
  • Tu veux dire que je peux parler avec les morts, c’est ça ?
  • Je vois que tu es direct ! J’essayais de prendre des pincettes pour aborder le sujet de la mort, mais je vois que ce n’est pas utile.
  • Ben, non. Je n’ai pas peur, tu sais. J’ai compris que le corps physique, c’est comme un véhicule. Quand il ne fonctionne plus, il meurt, mais l’âme, elle, continue de vivre et ne meurt jamais. C’est bien ça ?
  • C’est cela. En fait, taquine Maminette en insistant sur l’expression préférée de son petit-fils, en fait … la mort, c’est comme une naissance à un autre monde.
  • J’ai bien compris. Et Macombo, le guide de Doucio, lui a dit un jour : « Si tout le monde était conscient que la mort n’existe pas, les gens ne seraient pas aussi tristes et angoissés. »
  • Oh oui, Racio ! Et ta mission sera d’aider les personnes que tu rencontreras en leur donnant la preuve que la vie continue.
  • Leur donner la preuve, mais comment ?
  • Dans un premier temps, tu pourras leur conseiller d’être attentives aux signes. De nombreuses personnes défuntes essaient de communiquer et de montrer qu’elles sont encore vivantes, mais les gens n’y prêtent pas attention. 
  • Des signes comme tout à l’heure ?
  • Et bien d’autres encore !
  • Comme quoi, par exemple ?
  • Et bien, comme la chanson préférée d’une personne disparue qui se joue à la radio juste au moment où tu penses à elle… Ou encore un objet qui disparait mystérieusement et qui se retrouve à un autre endroit dans la maison, ou bien une pensée soudaine comme « fais attention ! » pour te protéger d’un danger… Une plume sur ton chemin, un oiseau qui chante à tue-tête tout près de toi, un cœur dessiné par les nuages ou un bel arc-en-ciel… Bref, il y a de nombreuses façons de faire des signes !
  • C’est vraiment génial !  
  • Et puis, viendra le temps où tu transmettras directement des messages à ceux qui souffrent de la disparition de leurs êtres chers. Chacun sera heureux de communiquer !
  • En fait, je serai un facteur du ciel !… Ça me plait bien !
  • Tu me fais bien rire, Racio. Je suis sûre que tu feras un excellent facteur ! 
  • Mais est-ce que je te reverrai un jour ?
  • Je ne sais pas si je peux te le dire…
  • Oh, allez, ma Maminette chérie, tu peux bien me le dire ! insiste Racio.
  • Là, tu me prends par les sentiments. 
  • Allez, Maminette ! supplie-t-il.
  • Et bien, tu me promets de ne le répéter à personne et surtout pas à ton ami Doucio ?
  • Promis, craché, juré !
  • Sacré Racio ! tu as gagné. Pour tout te dire, nous nous sommes réunis avec Macombo et Orionis pour vous faire une surprise à bord de leur vaisseau spacial.
  • J’ai deviné ! s’exclame Racio. Tu y seras et le papi de Doucio aussi ! C’est ça ?
  • Oui, mais chut ! Silence total ! Je compte sur toi… 

Racio pose ses deux mains sur sa bouche en signe de silence absolu. C’est à cet instant, que Maminette quitte la chambre sur la pointe des pieds.

Le cœur de Racio est empli de joie. Maintenant il connait son guide. Mais ce qui le rend encore plus heureux c’est qu’il sait que de nombreux enfants sont comme lui et ses camarades, un enfant des étoiles…comme toi !

FIN

Ce livre est offert aux lecteurs de la Presse Galactique par son auteur: Hélène Netchitailoff

Avec tout nos remerciements – la PG

Aussi disponible en format papier sur amazon


Index

  1. chapitre 1
  2. chapitre 2
  3. chapitre 3
  4. chapitre 4
  5. chapitre 5
  6. chapitre 6
  7. chapitre 7

[widget id= »custom_html-14″]

Print Friendly, PDF & Email
Précédent
Suivant